Traçabilité dans l'étalonnage des transmetteurs de pression

by STS Sensors on février 26, 2018
Find me on:

 Traçabilité dans l'étalonnage des transmetteurs de pressio

Au fil du temps, les charges mécaniques, chimiques et thermiques réduisent la précision des transmetteurs de pression. Pour cette raison, elles doivent être régulièrement étalonnées, et c'est dans ce contexte que le concept de « traçabilité » joue un rôle important.


Lors de l'étalonnage des transmetteurs de pression, leur précision est testée afin de déterminer les éventuels décalages de mesure le plus tôt possible. On doit donc procéder à un étalonnage avant tout ajustage, afin de remédier aux potentiels dysfonctionnements. L'étalonnage est effectué à l'aide d'un appareil de référence (ou standard). La précision de cet appareil de référence doit être traçable selon un étalon national afin de répondre aux séries de normes clés telles que EN ISO 9000 et EN 45000.

La hiérarchie de calibrage

Pour assurer la comparabilité des résultats de mesure, ceux-ci doivent être traçables à un étalon national via une chaîne de mesures comparatives. Si l'on considère cette hiérarchie comme une pyramide, la précision augmente alors de façon ascendante. Au sommet de celle-ci se situe la norme nationale telle qu'elle est appliquée par les instituts nationaux de métrologie. En Allemagne par exemple, il s'agit du Physikalisch Technische Bundesanstalt (PTB - Institut Fédéral Physico - Technique), l'autorité de test national compétente pour la métrologie. Aux États-Unis, il s'agit du National Institute of Standards and Technology NIST (Institut national des normes et de la technologie). L'étalon de référence (également nommé étalon primaire) est en général un testeur de poids mort. Avec une incertitude de mesure de <0,005 %, c'est le système qui offre la plus grande précision.

Pour assurer au mieux les services d'étalonnage qu'il propose aux secteurs industriels et scientifiques, le PTB collabore également avec des laboratoires d'étalonnage accrédités. Ces derniers utilisent des étalons d'usine ou de travail, qui sont ensuite calibrés à intervalles réguliers à l'aide des étalons de référence de l'institut national. Les étalons de travail se positionnent directement après l'étalon de référence dans la hiérarchie de précision, avec une incertitude de mesure typique de >0,005 % à 0,05 %. Les étalons d'usine, qui sont également utilisés en production à des fins d'assurance qualité, présentent une incertitude de mesure typique de >0,05 % à 0,6 %. Au plus bas de la pyramide, figurent les appareils de test développés en interne

Chacun de ces appareils de références est calibré en utilisant l'étalon de référence directement supérieur dans la hiérarchie. L'incertitude de mesure de l'étalon doit être trois à quatre fois moins importante que celle de l'appareil de référence à calibrer.

Tous les équipements de mesure utilisés en interne doivent également être traçables à l'étalon standard. La traçabilité décrit donc le processus selon lequel les lectures des appareils de mesure (effectuées en une ou plusieurs étapes selon le type d'appareil) peuvent être comparées à un étalon primaire pour la variable de mesure retenue. L’Organisme allemand d'accréditation DakkS définit les éléments suivants dans en matière de traçabilité :

  1. La chaîne de comparaison ne doit pas être rompue (par exemple en sautant une étape ou en comparant directement un appareil de test à l'étalon standard).
  2. L'incertitude de mesure doit être connue pour chaque étape, afin que l'incertitude totale de l'intégralité de la chaîne puisse être calculée.
  3. Chaque étape de la chaîne de mesure doit être documentée.
  4. Tous les organismes chargés d'une ou de plusieurs étapes de la traçabilité doivent être en mesure de démontrer leur compétence en présentant les accréditations appropriées.
  5. La chaîne de comparaison doit se terminer avec les étalons primaires pour la réalisation des unités SI.
  6. Des réétalonnages doivent être effectués à intervalles réguliers. La durée de ces intervalles dépend d'un certain nombre de facteurs, notamment la fréquence et la nature de l'utilisation des appareils.

DAkkS fournit plus de détails sur la traçabilité des mesures et les équipements de test selon les normes nationales sous ce lien.

Topics: Physikalisch Technische Bundesanstalt, Étalonnage, Transmetteurs de pression, Mesure de la pression, Traçabilité dans l'étalonnage

Les plus récents posts

Sujets

Posts populaires